1. Accueil
  2. Nos examens
  3. Echographie pelvienne

Echographie pelvienne

• Description

L’échographie est une technique d’imagerie médicale qui utilise les propriétés des ultrasons émis par la sonde de l’échographe. Ceux-ci se réfléchissent sur les parois des organes et produisent un écho, dont le retour permet d’obtenir des images de la zone examinée. C’est un examen qui n’utilise pas les rayons X ; il ne présente donc aucun danger d’irradiation.

L’échographie pelvienne permet de visualiser les organes du pelvis.

C’est à dire :

  • la vessie,
  • l’utérus et les ovaires chez la femme.

Il existe 2 techniques d’échographies pelviennes : à travers la paroi abdominale (transcutanée) et par voie endocavitaire (dans le vagin).

L’échographie pelvienne transcutanée

La sonde de l’échographe est déplacée sur la peau de l’abdomen. Elle permet d’examiner tous les organes de la région pelvienne : vessie, utérus, ovaires, etc… et nécessite d’avoir la vessie pleine.

L’échographie par voie endocavitaire = transvaginale

La sonde de l’échographe est introduite dans le vagin. En étant plus proche des organes examinés, elle permet d’obtenir des images de qualité. En particulier : des ovaires, de l’utérus, des trompes de Fallope pour l’échographie transvaginale. Cette technique ne peut pas être effectuée chez une femme vierge, la question vous sera posée par le médecin. L’examen est possible pendant la grossesse et après la ménopause.

• Déroulement

Avant l’examen

Vous pouvez prendre votre traitement habituel.
N’urinez pas pendant 3 heures avant une échographie pelvienne transcutanée. Cet examen nécessite que la vessie soit pleine d’urine afin d’obtenir des images des organes de meilleure qualité. Si vous avez uriné, buvez abondamment dans l’heure qui précède l’échographie (au moins 4 verres d’eau).
En revanche, la vessie doit être vide pour une échographie transvaginale.

Déroulement de l’examen

L’échographie pelvienne est effectuée par un radiologue ou un manipulateur spécialisé en échographie.
Avant l’examen, le médecin vous interroge sur vos problèmes de santé et vos traitements en cours ou passés.

Il est particulièrement important de lui signaler toute prise de médicaments
L’examen comprend plusieurs étapes et se déroule dans une pièce sombre, pour faciliter la lecture des images.

L’échographie pelvienne transcutanée

Vous avez la vessie pleine et :

  • Vous vous allongez sur une table d’examen, sur le dos et si besoin sur le côté.
  • Le praticien applique un gel cutané au niveau de votre ventre, pour favoriser le contact entre la sonde et la peau et ainsi la bonne transmission des ultrasons.
  • Il place ensuite la sonde au contact de la peau et la déplace, en exerçant une légère pression. Le médecin peut vous demander d’arrêter de respirer pendant quelques instants.

L’échographie transvaginale

Juste avant cet examen :
  • Videz votre vessie.
  • En cas de port d’un tampon vaginal, celui-ci doit être enlevé.
  • Signalez une éventuelle allergie au latex. Une protection de la sonde sans latex sera utilisée.

Vous vous allongez sur le dos, avec éventuellement les genoux pliés et les plantes de pied sur la table d’examen.

Le praticien introduit dans votre vagin une petite sonde de la taille d’un doigt, enveloppée par une protection stérile en latex (sauf en cas d’allergie) à usage unique, recouverte d’un lubrifiant.

Il déplace la sonde en différentes positions pour mieux observer les différents organes. Ceci peut créer un certain inconfort, voire un malaise transitoire sans gravité, mais l’introduction de la sonde n’est pas douloureuse.

A la fin de l’examen

lorsque le médecin retire la sonde, la protection stérile peut rester dans votre vagin, nous vous demanderons de la retirer vous-même.

Les sondes d’échographie sont désinfectées entre deux patientes conformément aux directives de la Société française d’hygiène hospitalière (SF2H) et du Ministère de la Santé.

Des WC à l’entrée du cabinet sont disponibles si vous ressentez la nécessité de réaliser une toilette intime au décours, lors de l’attente des résultats.

Y a-t-il des complications liées à la réalisation d'une échographie ?

Aucune complication n’est liée à la réalisation d’une échographie pelvienne transcutanée et/ou transvaginale.

Qu'en est-il des résultats ?

Pendant l’examen, les échos des ultrasons sont enregistrés par un ordinateur qui les convertit en images en mouvement, visibles sur un écran. Le médecin enregistre alors les images sur lesquelles il souhaite mesurer certains paramètres.

Une fois l’échographie pelvienne terminée, le médecin interprète les résultats et vous les explique. Il vous oriente vers le secrétariat où un compte-rendu de l’examen et les images d’échographie vous seront remis.
Si nécessaire et au vu des résultats, il vous prescrit des examens supplémentaires, pour compléter votre bilan.

L’échographie est un examen très simple que vous ne devez pas appréhender. Notre équipe est là pour vous rassurer et vous accompagner tout au long de sa réalisation.
Si vous vous posez d’autres questions au sujet de votre examen, n’hésitez pas à en parler à la personne qui vous accueillera.

• Quel centre pour faire mon examen ?

Centre d'Imagerie Victor Hugo

Centre de Radiologie
10, Boulevard Victor Hugo
34000 MONTPELLIER

Tel. 04 67 12 87 87

Centre d'Imagerie de Sommières

Centre de Radiologie et Mammographie
4, Rue de la Condamine
30250 SOMMIERES

Tél. 04 66 80 36 36

Centre d'Imagerie de Lattes

Centre de Radiologie et Mammographie
Résidence Le Vivaldi
Avenue de l’Agau
34970 LATTES

Tél. 04 67 22 00 55

Pose des ralentisseurs en ville, planning des interventions techniques.

Pose des ralentisseurs en ville, planning des interventions techniques.
La pose des ralentisseurs nécessite au préalable un travail de traçage et de découpe qui aura lieu ce mercredi 6 juillet. Le lendemain, jeudi 7 juillet, la rue Émilien Dumas sera fermée à la circulation (uniquement en journée) pour poser deux ralentisseurs. Le vendredi 8 juillet au matin, c'est la rue de la Condamine qui sera fermée pour les mêmes raisons, enfin, l'après-midi, la circulation pourra être arrêtée ponctuellement sur la rue Emilien Dumas et la Condamine le temps de mettre en peinture ces ralentisseurs.

Merci de votre compréhension pour la gêne occasionnée durant ces interventions.

Aller au contenu principal