Drainage thoracique / Drainage abdomino-pelvien

Le drainage cherche à faciliter temporairement l’évacuation d’un liquide vers l’extérieur ou à éviter la reconstitution d’une collection anormale.

Selon les circonstances ce liquide peut être du sang, du pus, des sérosités, de l’urine, de la bile ou encore du liquide digestif ou des selles.

Ce dernier est effectué sous anesthésie locale. Le contrôle par des images permet de déterminer le point d’entrée du drain et son trajet. Ce contrôle peut être réalisé sous échographie ou sous scanner.

Le calibre et la forme du drain (matériel stérile à usage unique) dépendent de la nature du liquide à évacuer.
Après une petite incision de la peau (moins de 1cm), le positionnement du drain prend quelques minutes. Le geste est un peu désagréable mais l’anesthésie locale le rend très supportable.
Après avoir vérifié le bon positionnement du drain, celui-ci est fixé à la peau par un ou plusieurs fils. Il est relié à un flacon ou un sac plastique. L’incision est recouverte d’un pansement stérile.

Le drain est laissé en place plusieurs jours et rincé si nécessaire. Votre médecin et le radiologue jugeront de l’utilité éventuelle d’un contrôle radiologique. Ils décideront du moment où le drain pourra être retiré. Ce moment est un peu désagréable mais pas réellement douloureux.